Pour leur premier match de la compétition, les Comores tiennent tête l’Eswatini et se quittent sur le score nul de 2-2. Quatre buts qui illustrent parfaitement l’engagement mais surtout le spectacle offert par les deux formations pensionnaires de la poule A. Des occasions à la pelle, des gestes technique et deux gardiens en état de grâce. Voilà en somme ce qui a été proposé lundi au King Zwelithini Stadium.

Légèrement dominateurs, les Boucliers du Roi d’eSwatini ont logiquement ouvert le score à la 25e par Ndzinisa, peu de temps après la sortie sur blessure de Faouz Faidine capitaine des Cœlacanthes des Comores. Le but n’allait toutefois pas refroidir les ardeurs des comoriens qui parvenaient à égaliser à la 42e minute par Raidou Boina Bacar qui dégainait une lourde frappe dans les 25 mètres afin de tromper Mathabela. Un but partout à la pause.

Au retour des vestiaires, Eswatini marquera de nouveau par Felix Badenhorst qui trouvera le cadre à la 50e et devenait au passage le meilleur buteur de la Cosafa Cup avec huit réalisations, à égalité avec le Zimbabwéen Peter Ndlovu. Mais une nouvelle fois, les Comores parvenaient à égaliser, cette fois-ci par l’intermédiaire de Youssouf Ibroihim Djoudja à la 53e.

Au classement du Poule A, Eswatini est 1er avec 2 points suivi des Comores à égalité parfaite avec Maurice 1 point. Prochaine rencontre, ça sera le Mercredi 29 Mai 2019 entre l’île Maurice et les Comores pour se disputer la 1 ère place du groupe synonyme de qualification pour les quarts de finale. Le vainqueur de ce dernier match ira affronter le Zimbabwe.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
5 × 28 =